Processus administratif en vue de la formation IFR

1. Formation en vue de l'examen théorique

Aucune formalité n'est nécessaire pour démarrer une formation théorique IFR FAA. Toutefois, nous recommandons d'entamer sans tarder la première phase des exigences FAA pour la pratique (voir ci-dessous) car celle-ci peut prendre un peu de temps.

2. Formation en vue de l'examen pratique

a) Exigences TSA (Transport Security Administration)

Avant d'entamer la formation pratique, il est nécessaire de passer un "screening" de la TSA en vue d'obtenir une autorisation de formation. Cette formalité implique un premier enregistrement avec:

- une prise unique d'empreintes digitales effectuée par exemple chez Flight Safety (F-Le Bourget); nous vous suggérons de synchroniser ceci avec le jour où vous irez y passer votre examen écrit

- une autorisation distincte pour chaque période de formation en vue d'obtenir un des trois ratings suivants: private pilot, instrument rating, multi-engine. 

- une autorisation distincte en cas de changement d'instructeur ou d'école

La majeure partie de ce processus se fait par le web au moyen du site www.flightschoolcandidates.org, qui contient également les références aux bases légales utiles.

b) Exigences FAA

Votre faculté de voler aux instruments viendra à terme s'ajouter à un certificat de pilote privé FAA en tant que rating additionel. C'est dire que le certificat de base doit déjà exister, soit en tant que licence de pilote privé entièrement FAA (auquel cas vous pouvez sauter ce paragraphe), soit par dessus une licence FAA basée sur votre licence JAR ou de droit national d'un pays membre de l'OACI. La base légale décrivant ceci est 14 CFR 61.75 et le formulaire à remplir pour initier ce processus est le formulaire 61-75

L'inconvénient majeur de ce processus est qu'il exigera à un moment donné votre comparution devant un inspecteur de la FAA au sein soit de l'Internationational Field Office de New-York JFK, soit d'un Flight Service District Office de votre choix (bureaux régionaux de la FAA). Cette administration veut vous voir en personne et la règle inflexible est que cela se passe aux USA.

La seule décision que vous devez prendre au moment de remplir le formulaire 61-75 est donc de savoir à quel endroit des États-Unis vous choisirez d'effectuer cette comparution, à l'occasion d'un futur voyage. Pour des raisons pratiques, nous recommandons de marquer New York IFO.

Une fois le formulaire rempli et envoyé à Oklahoma City, la FAA contactera par ses propres canaux l'autorité d'émission de votre licence OACI afin d'en vérifier la validité, puis enverra une lettre valable six mois attestant que cette vérification a eu lieu. Un exemplaire de cette lettre vous parviendra par poste et un deuxième ira à l'IFO ou au FSDO que vous aurez désigné.

Dès réception, vous pourrez à votre convenance vous rendre aux États Unis afin de boucler cet aspect des formalités et repartir le cas échéant avec, en poche, votre certificat US basé sur votre licence OACI.

c) Exigences supplémentaires / formation aux USA en vue de l'examen pratique

Au cas où vous choisiriez d'effectuer une partie de vos heures de formation sur territoire américain, veillez à obtenir de l'école sur place le soutien nécessaire à l'obtention d'un visa M-1. 

3. Passage de l'examen pratique

Au moment où vous passerez votre examen pratique (checkride), vous devrez déjà être en possession d'un FAA Private Pilot certificate based on foreign license et ce, que le checkride soit passé en Europe ou aux USA.

© 2006-2019 EcoFlight training – EcoFlight.net Suisse Sàrl - last updated October 31st 2019